« Une passion depuis le jour 1 », Nicolas Achim, propriétaire

Le propriétaire à l'oeuvre (flip de bateau de rafting)L’onglet indique « mot » du propriétaire, mais on aurait tout aussi bien pu écrire le « discours » du propriétaire puisque ce texte est si long que je crains que personne ne le lise en entier. Mais bon, si vous êtes patients et bon lecteur, prenez le temps. Vous comprendrez toute la passion et le dévouement qui m’amène à diriger avec autant de plaisirs une entreprise où l’être humain et sa personnalité sont au cœur de mes préoccupations.

Aznavour chantait « j’avais 20 ans, je caressais le temps », moi je le fouettais, l’eau glaciale de chaque printemps m’y aidant fortement. Mais cette froideur est maintenant synonyme d’une intense chaleur au plus profond de mon être. Le bonheur est une fournaise qui me chauffe l’intérieur si fort que le bout des doigts résiste au 4°C que la rivière offre au début de la saison. En voilà maintenant 23 de ces saisons que j’affronte mes peurs, devenues au fil des ans des craintes puis aujourd’hui de la saine nervosité.

Quand on a 17 ans, on saisit chaque opportunité, mais on ne sait jamais très bien où cela nous mènera. Je ne faisais pas exception quand j’ai mis la première fois un pied dans cet engin pneumatique, un raft m’a-t-on dit, bien plus gonflé à bloc que moi. Ma réaction après cette première expérience de rafting fut sans équivoque : « méchant métier Nicolas Achim, propriétaire, lors d'une descente de rafting modéréde malade », jamais je ne ferais ça! Ma mère est heureusement la seule témoin auditive de cette divagation qui aurait pu, je le sais maintenant, causer ma perte.

Je vous l’ai dit, à 17 ans on saisit chaque occasion de vivre intensément et heureusement, ou peut-être malheureusement, on oublie les souffrances rapidement. C’est ainsi que deux semaines plus tard, j’ai répondu positivement à une invitation d’entamer une formation de guide de rafting sur la rivière rouge. Et vlan!!! Le piège qui conditionne aujourd’hui ma vie s’est refermé aussi doucement que l’on referme un livre qui nous a émût.

 

Je dis « conditionne ma vie » parce c’est par le biais de cette activité que le meilleur de mon existence c’est forgé. Le rafting, c’est bien sûr le défi, l’aventure qui nous pousse à remettre en question nos capacités physiques, notre endurance psychologique face au stress. On y développe le leadership, l’estime de soi, la confiance et le dépassement. Mais le rafting est avant tout une constante possibilité d’y rencontrer des gens formidables, et à ce sujet, j’ai été comblé de plusieurs façons.

Des cercles d’amis se sont formés et continuent de s’entretenir avec plaisir. Parmi les autres guides, parmi la clientèle, les affinités sont nombreuses et la nature sociale du sport favorise les échanges qui permettent de trouver ces dernières. Et en ultime finalité, des âmes sœurs se sont trouvées,… ce fut bien sûr mon cas. J’y ai rencontré une femme douce et généreuse qui accepte ma passion pour l’eau vive depuis près de 20 ans.

Me voilà maintenant propriétaire, à la tête de cette entreprise de renLa fierté de Nicolas Achim (propriétaire) : l'équipe de propulsion Raftingcontre…. Pardon, de rafting, et j’ai le plaisir de voir la roue qui continue de tourner pour toucher un nombre toujours plus grand d’adeptes. Faire naître la passion, entretenir la camaraderie, développer le meilleur de chacun, offrir une expérience unique et stimulante, voici les objectifs ultimes qu’il faut viser, bien au-delà des valeurs pécuniaires.

Les défis sont encore nombreux. Le sport est méconnu ou mal jugé par certains. Puisque je suis convaincu que ce sport s’adresse au gens de tous âges, il reste encore bien des gens à convaincre. La sécurité doit être telle que le sentiment de sécurité devienne intrinsèque dès que les participants mettent un pied chez nous. Si on cultive quelque peu la crainte chez certains, ce n’est que pour augmenter en eux l’ivresse d’avoir été au-delà de leurs peurs.

Pour faire connaître ce sport, j’ai la certitude d’avoir autour de moi les gens qu’il faut. Les guides de Propulsion sont les meilleurs, je n’ai même pas le loisir d’en avoir le doute. Pas de têtes folles, pas de gamins en surplus de testostérones, pas de casse-cou. Que des hommes et des femmes de tous âges ayant un sens aigu des responsabilités, une passion qui grandit constamment, une ferveur à bien faire, un désir de partager ce que la vie leur offre de b-propulsion-rafting-camping-nuitmeilleur. Je n’ai que fierté et admiration à leur égard. L’équipe ne cesse de grandir et la « payroll » devient au fil des ans une liste d’amis sincère.

C’est avec ce support d’amitié que j’entrevois la prochaine décennie de l’entreprise. Les prochains projets sont: des formations encore plus pointues, des programmes d’activités s’adressant aux entreprises et, mon rêve, un programme scolaire de niveau primaire et secondaire pour permettre aux jeunes l’accès à des connaissances et à des valeurs qui me sont chères : la sécurité en eau-vive, la responsabilité, la confiance en soi, la fraternité. Ces valeurs sont omniprésentes dans l’équipe. Pouvoir les partager telles des compétences sera une valorisation qui vaudra bien des efforts.

Je pourrais vous décrire encore longtemps tout ce que la rivière Rouge peut apporter à ceux qui s’y risquent, mais la rencontrer par vous-même et y faire votre histoire sera sûrement plus palpitant.

Au plaisir de créer des souvenirs inoubliable avec vous cet été, en rafting, sportyack ou même cataraft!

 

Nicolas Achim
Guide depuis 1989
Propriétaire depuis 2003